Aller au contenu principal

Houndé Gold Operations DES TRAVAILLEURS COMPOSES A 95% DE BURKINABE


Actualites

Entrée en production commerciale en décembre 2017, Houndé Gold Operation (HGO) du groupe Endeavour Mining est une mine à ciel ouvert qui emploie à 95% des burkinabè. Elle a reçu la visite, le mardi 15 septembre 2020, de la caravane de presse composée d’une trentaine de journalistes.



Houndé Gold Operations (HGO) a été la dernière étape de la tournée de la caravane de presse lancée le 11 septembre 2020 à Bobo-Dioulasso. Une démarche du ministère des mines et des carrières (MMC) qui entend lever toute équivoque sur la gestion du secteur minier. Après le mot de bienvenue, le directeur général (DG) de

HGO, Christo Viljoen a présenté ses proches collaborateurs avant de passer la parole à son adjoint, Alli Konseiga, par ailleurs directeur santé, sécurité et environnement. Il a rappelé que Endeavour Mining est installée au Burkina Faso, en Côte d’ivoire et au Mali et se veut comme un producteur d’or ouest africain de premier rang. Ainsi, elle s’est engagée, selon lui, à respecter les lois et règlements en vigueur en matière de Santé Sécurité et Environnement partout où elle exerce, à mettre en œuvre des systèmes de gestion des risques qui identifient, favorisent et améliorent les performances,...De même, M. Konseiga a parlé de l’installation de géomembranes au parc à résidus miniers pour prévenir la contamination des eaux souterraines, le bitumage de 15 Km de route pour atténuer la poussière, le début des activités de réhabilitation minière progressive sur le site. Il a également révélé le versement de plus de 3 milliards de francs CFA dans le fonds de réhabilitation et de fermeture de HGO, le paiement de 757.3 millions de francs CFA au titre de la taxe de prélèvement de l’eau entre 2017 et 2020, de même que la plantation de 26 605 arbres au cours de ce laps de temps contre 33 358 coupés. 

Adjoint au directeur chargé des relations avec les communautés, Touendé Ouédraogo a, de prime abord, avoué leur dépendance vis-à-vis de l’acceptation du pays et des communautés hôtes. Dans cette optique, une politique d’intégration culturelle et un mécanisme de communication avec les populations ont été développés.

Sur la question des ressources humaines, la directrice, Marianne Olivier a estimé le nombre d’emplois directs à

1101 soit, 1059 nationaux et 42 expatriés. Des nationaux qui sont composés de 311 ressortissants de Houndé, 42 de la province du Tuy, 132 de Bobo-Dioulasso, 468 de Ouagadougou et 106 d’autres localités. « A la date d'aujourd'hui sur les 15 postes de Managers, 5 sont occupés à temps plein par des Nationaux et 09 occupés à temps partiels dans le cadre d'un plan de succession », a précisé Marianne Olivier. Une politique de transfert des compétences axée sur les cadres est renforcée par la mise en place du Programme “Manager Development Plan” pour accompagner le développement des talents locaux pressentis à des postes de responsabilité. 

La fosse de Vindaloo, l’une des cinq a reçu la visite de la caravane qui s’est aussi rendue sur le site de relogement de Gninavou où des maisons de types F1 et F2 destinées aux populations de Kari-pump, sont en construction. Près de 460 infrastructures vont être réalisées 144 parcelles de 400 mètres carré chacune. Et Touendé Ouédraogo de rassurer que les installations électriques et les PUH sont prévus pour chaque parcelle. 

Endeavour Mining est un producteur d’or disposant de plusieurs mines implantées uniquement en Afrique de l’Ouest. Avec l’acquisition du groupe Semafo conclue le 02 juillet 2020, Endeavour est désormais le plus important producteur d'or au Burkina Faso, ainsi qu’en Afrique de l’Ouest et l'un des 15 plus importants producteurs d'or au monde, avec six (6) mines en exploitation dont deux en Côte d'Ivoire et quatre au Burkina Faso. Les mines du groupe au Burkina Faso sont : la mine de Houndé dans la province de Tuy, région des HautsBassins, la mine de Karma dans la province du Yatenga, région du Nord, la mine de Boungou dans la province de la Tapoa, région de l’Est et la mine de Mana dans la province du Mouhoun, région de la Boucle du Mouhoun.

DCPM/MMC


Partager sur :